06 février 2013

Première fois ....

Et oui, ce n'est pas coutume mais j'ai décidé de vous raconter ma première fois.

 

Je dois dire que cette première fois n'était absolument pas voulu, on m'y obligea, on m'y força. Je fus meurtri au plus profond de mon être. Je dois imaginer votre tête à cet instant. Mais non, ce n'est pas du tout ce que vous pouvez penser. Je parle de la première fois que j'ai regardé Harry Potter. Et oui, je fus obligé presque battu pour regarder cette saga.

Ma douce et tendre que je ne remercierais jamais pour ce fabuleux cadeau (ironie de ma part) m'a comment dire, ensorcelé pour que je regarde avec elle alors qu'un merveilleux lire m'attendait. Je vais vous raconter comment cela à pu être possible à moi qui refuse catégoriquement de regarder ou même de lire cette saga depuis les premiers jours de sa sortie. Mais ma promesse n'a pas tenu face à ce cyclone aux yeux noisette.

Voici l'histoire:

Je venais gentiment de me mettre au lit pour ma lecture quotidienne l'ordinateur au sol à côté de moi pour mettre de la musique (j'ai un lit japonnais avec tatami et futon donc à même le sol) quand cette dite tornade rentre dans la chambre. Je pensais qu'elle resterait à regarder la télévision et bien non car selon elle, il n'y avait rien de bien intéressant. Donc, elle se joind à moi et me prend l'ordinateur pour regarder un film. Soit, je ne dis rien et reste dans ma lecture implassible. Mais c'était sans compter sur elle. Comme je n'avais jamais vu un seul Harry Potter, je n'avais pas compris ce qu'elle regardait jusqu'à ce que j'entends son nom. Une grimace apparu sur mon si doux visage, un rejet catégorique de ma part. Mais, ce que je n'avais pas prévu c'est de jeter quelques coups d'oeil de temps à autres car j'avais tout de même droit au son. Bon, vous imaginez bien, que je n'étais guère très enclin à admirer cet Harry mais ce quelque chose attira tout de même mon regard plus que le héros et ses accolytes. Ce personnage n'était autre que l'égnimatique Severus Snape (Rogue en français). Oui j'avais oublié de vous signaler que la plupart de nos films et séries télé étaient en VO et quelque fois en VOST. DOnc, je me pris au jeu et referma mon ouvrage. Je venais de succomber au regard noir du ténébreux professeur de potions. Je n'osais rien dire de peur que ma douce ne se moque de moi. Vous imaginez avoir votre compagne à vos côtés et tombez sous le charme d'un anti-héros, vieux et pas si beau, et surtout d'un HOMME. Ce doit être son côté sombre et tellement à l'opposé de tout ce qui se trouve dans ce film. Et j'avoue que j'ai toujours eu un faible pour les gens mal-aimés mais de là a tombé aussi bas, je n'aurais jamais cru.

url

 

Ce que je n'avais pas non plus imaginer c'était que je voulais maintenant savoir toute l'histoire. Donc après un premier film, nous sommes passées au deuxième. Et je m'endormi avec cette sensation étrange, une honte en quelque sorte d'avoir regarder HP. Le lendemain, j'en parlais tout de suite à mon meilleur ami qui succomba à un fou rire des plus mémorable. Et oui, me connaissant assez bien, il savait que je n'avais pas pu faire cela toute seule. Il remercia ma douce compagne et j'en profita pour lui raconter que j'étais tombée sous le charme (incertain) de Snape (Rogue). Après un deuxième fou rire, il me raconta que je n'étais pas la seule et que même lui (hétéro dans l'âme) avait beaucoup apprécié ce personnage.


Les soirs passés et nous avons continué à regarder la saga Potter jusqu'au moment fatidique. Le dernier film: l'épilogue. Rien d'extraordinaire vu que je suivais à peine l'histoire et que je n'avais d'yeux que pour le grand ténébreux. Ce fut alors le moment du film le plus atroce de toute ma vie filmographique: la mort de mon personnage adoré. Des larmes se mirent à couler (moins que lors de la mort de Ripley dans Alien mais tout de même) et oh surprise, je n'étais pas la seule dans le même cas. Ma douce pleurait à chaudes larmes. Nous avions l'air de deux adolescentes après leur premier chagrin d'amour. C'était si mignon. Bon j'avoue que la suite, je m'en moquais un peu comme de l'an 14.

A la fin nous ûmes une petite discussion sur ce film. Je lui raconta alors pourquoi j'avais regardé avec elle. Elle ne fut nullement surprise car elle était comme moi, sous le charme elle aussi. Ainsi, nous avons découvert que nous avions un nouveau point commun. C'était si ridicule tout de même. Avoir passer nos soirées devant l'écran d'un ordinateur juste pour savoir ce qu'il allait ce passer pour un personnage qui n'est même pas le héros.

Comme quoi des fois, ce n'est pas si mal de ne pas tenir ses promesses. Prochaine étape, la lecture des livres car au point ou j'en suis autant allée jusqu'au bout et ne plus du tout mais alors plus du tout tenir sa promesse de ne jamais lire ni regarder un seul HP.


J'espère que vous avez apprécié ma petite histoire car il fallait vraiment que je vous la raconte !!!

 

 

 

Posté par Janeway à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Première fois ....

Nouveau commentaire